Menu

Sur le rapport Zver concernant Erasmus

Rédigé le Jeudi 2 Février 2017 à 15:00 | Lu 68 fois


Joëlle Bergeron, au nom du groupe ELDD.


On a du mal à croire que certains de nos collègues introduisent des amendements qui semblent regretter que la connaissance de langues étrangères des participants aux projets Erasmus soit renforcée. Connaître des langues étrangères, c’est découvrir la richesse de l’Europe. C’est se plonger dans son histoire et regarder l’avenir. Certes, on peut déplorer que certains députés veuillent introduire dans le programme Erasmus une dose d’idéologie politique européiste au lieu de respecter la neutralité stricte de l’enseignement, mais s’il y a un projet européen dont il faut saluer la réussite et souhaiter la prolongation et le renforcement, c’est bien Erasmus, qui a permis à des générations d’étudiants de nos pays de découvrir la richesse des différentes cultures qui composent l’Europe et à apprendre une voire plusieurs langues étrangères. Il existe assez de programmes européens inutiles pour lesquels on peut envisager des coupes budgétaires nécessaires. Mais saluons pour une fois la volonté de renforcer budgétairement Erasmus. Il y va de l’avenir de nos étudiants.
Rapport de Zver (A8-0389/2016)