Menu

Cessons avec le colonialisme humanitaire

Rédigé le Mardi 14 Février 2017 à 15:49 | Lu 56 fois


Joëlle Bergeron, au nom du groupe ELDD.


J’avoue mal comprendre la subtilité qui consiste à faire une différence entre l’aide humanitaire et la soi-disant politique de développement que les rapporteurs veulent nous faire avaliser ici. Depuis 50 ans, l’Europe a versé des milliards d’euros d’aide au développement. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats de cette aide n’ont pas été à la hauteur de nos attentes. Aussi le courage devrait consister à dire que l’on ne peut pas continuer comme avant. Malheureusement, en dépit d’une langue de bois et de belles phrases creuses, les rapporteurs n’ont pas eu ce courage. Ce rapport fait partie d’une longue série de rapports qui ont été votés ici et qui disent tous, depuis de longues années, exactement les mêmes choses. Ce sont les mêmes bonnes intentions, les mêmes promesses, les mêmes exhortations.... et les mêmes oublis. J’en donne un exemple : ni la corruption des classes dirigeantes ni l’islamisme qui ravagent l’Afrique ne sont évoqués comme causes de l’inefficacité de notre aide ou des flux migratoires. Ayons le courage de regarder la vérité en face. Or ce rapport ne le fait pas.
Rapport  B. B. Wenta et Norbert Neuser A8-0020 2017