Menu



1984, c'est maintenant !

Rédigé le Jeudi 27 Octobre 2016 à 10:00 | Lu 51 fois


Joëlle Bergeron, au nom du groupe ELDD.


Comme dans 1984, le roman prémonitoire de George Orwell, l’Union va enfin avoir son ministère de vérité. De quoi s’agit-il ici ? Nous allons créer un mécanisme pour la démocratie afin de poursuivre des États souverains qui auraient l’outrecuidance de croire que dans les domaines régaliens de la politique, ils auraient le droit de défendre les intérêts de leurs peuples. Pour cela, il faudra abolir, comme ce rapport le préconise, l’article 51 de la Charte des Droits fondamentaux sur la subsidiarité et la souveraineté nationale. Le rapport veut que l’UE demande d’adhérer à la Cour Européenne des Droits de l’Homme alors que cette cour est une institution du Conseil de l’Europe (47 pays et pas tous les 27 États de l’UE.) Ainsi la CEDH deviendrait l’instance juridique suprême de l’Union, avec tutelle sur la Cour de Justice de l’Union Européenne. En plus, ce mécanisme pour la démocratie va inclure de soi-disant experts dont certains seraient des juges non-européens (Turquie ? Russie ? Maroc ?) qui, sur base d’anonymat, pourront évaluer et condamner des États démocratiques et souverains. Avec la pensée unique comme juge suprême.

(A8-0283 :2016) - rapport In ‘t Veld