Menu



Investissements de l'UE dans le transport fluvial et par mer

Rédigé le Mercredi 28 Septembre 2016 à 08:00 | Lu 45 fois


Question avec demande de réponse écrite à la Commission - Article 130 du règlement
Joëlle Bergeron (EFDD)


Un récent rapport de la Cour des Comptes Européennes a établi qu'un tiers des quelque 200 millions d'euros que l'UE a investi dans des projets d'amélioration des infrastructures portuaires  ces dix dernières années n'a pas été utilisé d'une façon efficace.  L'UE aurait été trop ambitieuse en désignant 104 ports européens comme ports nécessitant des améliorations d'infrastructures, sans procéder à une étude préalable pour voir si les infrastructures existantes étaient utilisées d'une manière optimale.
 Des études indépendantes auraient démontré, selon la Cour des Comptes, qu'il suffisait largement d'indiquer 50 ports comme ports de première importance. (Journal belge "De Standaard" du samedi 24 septembre)
 Une des raisons de cette gabegie aurait été que la Commission Européenne a été trop ambitieuse dans sa promotion du transport fluvial et par mer.
 Sur la base de quelles données la Commission a-t-elle désigné 104 ports européens nécessitant des aides financières alors que des études indépendantes avaient abouti à d'autres conlusions?
La Commission reconnait-elle, sur la base des données désormais disponibles, qu'elle a été trop ambitieuse dans sa promotion du transport fluvial et par mer?



Inscription à la newsletter

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Suivez-nous
Twitter
Facebook